Une série qui risque d'en intéresser plus d'un: nos Trickology, façon mag de skate avec la séquence à l'ancienne et tout, pour faire un bon détricotage de l'action. Ici, c'est Marc Lacomare qui s'y colle, avec cet exemple shooté à Cascais au Portugal.  Voilà comment Marco s'y prend en freesurf pour les turns backside! À essayer à la maison...

Photo: Timo

“Déjà il faut dire que j’adore ce type de vagues, surtout backside: il y a un peu de taille, des beaux murs et de la puissance dans la houle. Sur cette séquence, cela démarre évidemment avec le take off où j’ai déjà un oeil sur la section pour déterminer la manoeuvre que je vais faire. Ici, en arrivant de derrière, je savais que j’allais rejoindre la face de vague sans trop de difficulté, ce qui est idéal pour un enchainement bottom turn et virage en haut de vague.

- J’adore partir bien droit juste après le take off en regardant la plage, cela allonge un peu mon bottom turn et puis après j’essaye d’aller taper aussi verticalement que possible.

- Cela serait mon premier conseil: plus on part droit, meilleur sera la suite! Dans votre bottom turn ainsi que dans votre manoeuvre backside!

- Je voulais aller taper fort, c’est ce que je préfère. Je n’aime pas aller simplement poser la planche en haut de vague, je veux faire des dégâts, envoyer de grosses gerbes d’eau...

- Les bons virages sont une question de puissance et de fluidité. Il faut évidemment pousser fort dans son bottom turn, utiliser les jambes...puis ouvrir ses épaules et tout lâcher!

Un autre bon conseil, c’est le regard durant les différentes étapes de votre enchainement: je regarde d’abord la plage, puis la lèvre ou le haut de la vague puis, pendant le virage, je regarde mon tail en poussant aussi fort sur ma jambe avant pour faire plus sortir les ailerons.

Pour ce qui est du style, je ne vous serais pas d’un grand secours si vous avez un peu le cul qui ressort dans vos virages backside. Je ne fais pas attention à mon style quand je surfe, je ne regarde pas le placement de mes mains, je ne me recoiffe pas entre les virages. La seule façon d’améliorer son style, c’est d’avoir un pote qui vous dit ce qui ne va pas ou qui vous filme si il en a le courage...

Je regarde beaucoup le surf backside de mecs comme Dane et Kelly évidemment mais aussi celui de bons goofyfoot comme Bobby Martinez et Joan Duru...

Quand les conditions deviennent plus solides, j’aime aussi grabber au bottom turn pour avoir un peu plus de stabilité surtout quand il y a beaucoup de mouvements d’eau devant la vague.

Niveau planche, j’aime avoir quelque chose d’un peu plus long, d’un peu plus lourd car généralement on a des appuis un peu plus fermes backside, et l’on peut donc pousser un peu plus fort sur les talons.

Pour ce qui est de la combinaison rouge, il n’y a aucune symbolique, ce n’est pas pour moi la couleur de la révolution ou du danger, c’est juste une façon d’être un peu différent, rien de trop flashy, juste différent."