Share

Opinion

Bali paresseux

Il y aura donc eu quelques jours de repos à Bali…les surfeurs se retirant dans les quatre coins de l’île. Certains à Canngu, loin du site de compétition et sur des pics fun. D’autres sur la côte Est, dans de luxueuses villas, ambiance tranquille et quelques beaux reefs et belles droites à portée de planche. D’autres ce sont fait aspirer par Kuta bien sûr…et recracher par la ville d’un rire sarcastique fatigués et fragiles. Demain, la nouvelle houle est annoncée. Celle qui devrait nous tenir compagnie toute la semaine. Tout le monde y va de sa prévision comme il est de coutume, mais le directeur de compétition Tommy Whitaker pense qu’il n’a besoin que de trois matinées, de mardi à jeudi, avec quelques gros barrels à la clé on l’espère tous…surtout lui. Mais personne ne sait quand cela va reprendre, on sait juste que cela doit forcément à un moment ou un autre. Voilà pour vous faire patienter quelques photos d’action, toutes prises par Timo.

Petit barrel de Wilko pour éliminer les excès des nuits de Kuta…
Kohole éliminé mais toujours pas redescendu.
Taj en plein découpage pour tuer le temps
C’est une sorte de torture ou quoi? En France, on tuerait pour surfer des vagues comme ça en ce moment et eux…ils prennent la pause. Yadin
Au repos, Gaby prend en moyenne 234 vagues par jour et passe des trucs comme ça.
C’est probablement l’une des pires bières au monde…mais quand on en boit cela veut dire que l’on est au bon endroit sur terre

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production