Suite de notre tuto de tous les tutos, voici la partie tech, qui va faire de toi un champion toutes catégories... Ou presque.

6. MORT AUX ‘MANOEUVRES’... COLOREZ VOTRE SURF!

Mantra: “Un style de merde est égoïste"

craig-anderson-620x410

Vous ne voulez pas être l’un de ces surfeurs dont le style paraît déjà discutable de derrière la vague et je ne vous parlerai pas de ces horribles contorsions vue de face. Pourquoi tant de haine et d’agressivité dans les virages, pourquoi tant de tensions entre les manoeuvres, pourquoi se faire du mal et faire du mal à ceux qui vous regardent. S’il vous plaît, arrêtez! Le truc avec les manoeuvres (dans le sens traditionnel), c’est qu’elles sont faites pour ceux qui savent les faire… vous voyez ce que je veux dire ? Alors tenter d’imiter Kelly avec agressivité sera au mieux proprement impossible …et au pire un affront fait aux autres membres de la communauté surf qui ont la malchance d’être présents. Voilà, nous l’avons dit et nous le pensons, les styles de merde sont égoïstes. Un simple changement d’approche dans les manoeuvres fonctionnelles peut vraiment porter ses fruits. Laissez-les tomber et préférez l’auto-expression (je l’ai dit). Choisissez le soul Arch. C’est coloré, frivole, agréable et vous n’obtiendrez aucun point selon les critères ASP...c’est SUPER !

7. SHAPER SA PROPRE PLANCHE

Ahhh vous saviez que cela allait venir ,n’est-ce pas? Shaper sa propre planche, c’est la nouvelle tendance rétro, le nouveau single. C’est comme faire pousser son propre potager, faire cuire son propre pain…en plus toxique. Personne ne coud sa propre combinaison, ni ses propres chaussons? Mais, ils se mettent tous au shape!

dane-reynolds-620x410

Il n’y a aucun avantage à le faire, aucun…à moins de prendre du plaisir à rider un truc forcément moyen. C’est de la pure auto-satisfaction surf...mais pourquoi alors recommander la chose dans cet article qui s’intitule «améliorer votre surf»?

Peut-être que cela fera de vous quelqu’un d’un peu meilleur tout simplement?

Vous aimerez votre propre shapeur sûrement encore un peu plus… vous apprécierez davantage son travail. Quand votre maman s’absente et que votre papa se met aux fourneaux …vous priez pour qu’elle revienne !’Ici, c’est la même chose!!!

En découvrant les emmerdes et la complexité du shape, vous inviterez votre shapeur à déjeuner avant une prochaine commande de planche et vous le quitterez par une longue et intense accolade (lâchez l’emprise au moins 3 secondes après lui!)

8. DERNIER TURN

mitch-coleborn1

Le dernier turn. Celui que le surfeur moyen ne parvient jamais à passer. La déception après tant de bons rides alors que l’on voulait finir en beauté … le point d’exclamation devant la plage déjà admirative, presque conquise. Le premier turn peut mentir, les virages à mi- vague peuvent flatter, mais on sait exactement le niveau d’un surfeur en observant sa dernière manoeuvre. Car celle-là, elle ne trompe jamais !

Se planter

- Je parle d’après mon expérience personnelle. Ce layback snap que j’imaginais et qui se transforme en un virage sans vitesse et sans nom où le rail accroche et où je chute misérablement sans aucune chance de succès. C’est horrible quand on y repense mais sur le coup on se dit toujours ‘pourvu que cela passe, ne serait- ce qu’une fois...’

- Les tentatives d’aerials où tout part effectivement dans les airs sauf votre cul.

- Le reentrie trop tardif où l’on sait bien que les dés sont jetés …on n’est pas loin de se prendre la planche dans la gueule en prime !

Le réussir

Personne dans les bureaux Surf Europe n’a jamais réussi un dernier bon turn, malgré plusieurs décennies d’efforts collectifs...alors nous avons demandé à Philippe Malvaux, qui nous a conseillé de: “Bien reprendre ses appuis, revenir sur les bases et ne pas essayer (de trop) impressionner la galerie!"