L'article au départ comptait 6 spots...et pour une fois l'ASP nous a pris de court en annonçant le retour de J-Bay...ce qui est selon nous une très bonne initiative, même au détriment de Keramas à Bali.

Donc voici la liste des 5 spots que l'on aimerait revoir sur le tout nouveau Samsung WT avec explications & vidéos à l'appui...

ceb42da93cd2415753b7c4587f14bfd4

BARRA DE LA CRUZ AU MEXIQUE

Si l'on devait, pouvait, souhaitait remplacer le Brésil par une autre épreuve sud américaine, il faudrait impérativement revenir à Barra de la Cruz au Mexique. En 2006, le Rip Curl Pro Search sur cette longue droite a offert un spectacle ahurissant, hypnotisant et même les surfeurs du World Tour sont tombés sous le charme de ce pointbreak aux tubes longs et lisses. Certains mêmes, comme Taj ou Andy ont déclaré que cela avait été les meilleures vagues qu'ils aient surfé en compétition de leur carrière. Barra de la Cruz est entré dans la légende...

RIP CURL PRO SEARCH, PARTOUT

Cette épreuve mobile a été l'une des innovations les plus excitantes du World Tour au milieu des années 2000...destination nouvelle chaque année, spot World Class et un suspens plus ou moins bien orchestré par Rip Curl. Le concept à tenu 7 ans et à chaque fois le succès a été au rendez vous, de St Leu à Peniche, de Barra à Bali...Cela permettait de voir les meilleurs surfeurs de la planète évoluer dans une arène totalement nouvelle et de mesurer la capacité d'adaptation des uns et des uns sur des spots qu'ils n'avaient jamais surfé. Rappelez-vous de l'épreuve Chilienne et de cette gauche qui a failli tuer Adriano de Souza...Rip Curl en difficultés financières a dû lâcher le concept et espérons qu'une embellie du business puisse permettre au Search de revenir pimenter le calendrier...

MUNDAKA, PAYS BASQUE

Cet hiver a prouvé que le banc de sable du célèbre estuaire est assez régulier pour accueillir une épreuve du World Tour...évidemment en fin d'été, les probabilités de voir fonctionner ce spot de marée basse sont beaucoup plus faibles. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé...Billabong pendant des années a tenu bon en continuant d'organiser une étape après celle de Hossegor tout en finissant presque à chaque fois du côté de Bakio sur un beach break qui n'a rien de World Class. On aura quand même connu de belles heures sur le spot Basque et notamment le beau retour d'Occy et les deux victoires de Bobby Martinez.

Annulée en 2009, l'épreuve a finalement été victime du manque de vagues récurrent et a privé l'Europe d'une de ses trois étapes du World Tour. Un retour possible? Il faudrait beaucoup de volonté, d'amour et un changement de date judicieux au calendrier pour revoir la grande dame basque!

G-LAND JAVA

Bali n'aura pas lieu alors pourquoi pas se concentrer sur un retour à Gradjgan? La longue gauche a fait les beaux jours du World Tour dans les années 90 et a été certainement à l'origine du concept du Dream Tour développé les années suivantes. Kelly a gagné la première édition sur la section de Speedies à l'époque où le webcast n'existait pas et pourtant nous en avons tous des images plein  la tête. Les risques liés au terrorisme après les attentas de Bali, la difficulté logistique et le refus des assurances n'ont pas permis aujourd'hui d'organiser à nouveau une épreuve à G-Land, bien que Quiksilver en ait exprimé le souhait il y a quelques années, avant la crise...

SUNSET BEACH

Bon, nous avons presque l'équivalent avec le Prime, mais une épreuve strictement World Tour serait sympathique...voir les pros bouffer dans des conditions hawaiiennes, essayer de passer le bowl et sa périlleuse section à tubes et surtout les voir évoluer dans l'impossibilité de faire un air! Voilà une vraie vague par opposition à Trestles et au Brésil...et rien que cela cela vaudrait bien un retour!